A JAMAIS LA PREMIERE !

Jamais une enceinte de la marque n’a été aussi soignée, aussi sophistiquée ou encore aussi attendue!

Stellar est le modèle colonne le plus élaboré de la gamme d’enceintes de DAVIS Acoustics, depuis sa création.

Près de 4 ans ont été nécessaire pour son élaboration…

Travail sur les haut-parleurs, travail sur le design, travail sur le filtre… on vous explique tout !

Le son DAVIS !

Depuis 1986, DAVIS acoustics s’est illustré en réalisant de nombreux modèles, plus ou moins chers, finis ou en kit, qui ont marqué les esprits : NIKITA, KRISTEL, MV 15, OLYMPIA ONE, CESAR, MATISSE… Leur point commun? Un son inimitable caractérisé par un medium de toute beauté et une ouverture qui donne envie de taper du pied.

La STELLAR, conçue de A à Z par Olivier VISAN (ingénieur, fils du créateur de DAVIS Acoustics et concepteur de tous les modèles de la marque depuis près de 20 ans), assure une continuité dans la philosophie sonore des produits DAVIS, en y ajoutant, pour ce modèle,  une dose de magie, grâce à l’ensemble des technologies embarquées.

Vous avez aimé un de nos produits? Vous devriez adorer  STELLAR.

Pourquoi STELLAR ?

“Le nom STELLAR est en réalité un double hommage :

D’une part, il provient d’INTERSTELLAR, l’œuvre cinématographique de Christopher Nolan avec une musique composée par Hans Zimmer. C’est un film qui m’a profondément marqué. Par la singularité de son scénario et l’effet stressant et envoutant de sa bande son. Il y a aussi cette histoire de complicité entre un père et une fille… Sublime!

D’autre part, STELLAR rend hommage à l’enceinte GALAXIE 200, un modèle de chez SIARE*, créé fin des années 70, début 80, qui possédait déjà un son “spatial”… Cette enceinte, je l’ai bien connue car elle a, durant plus de 20 ans, fièrement trôné dans notre salon. Elle est sans doute à l’origine de mon gout pour la musique.” Olivier VISAN.

De Galaxie à Stellar, il n’y a qu’un pas, mais un pas de géant !

* : Michel VISAN, fondateur de DAVIS Acoustics, a travaillé plus de 15 ans chez SIARE en qualité de directeur technique. On lui doit de nombreux haut-parleurs comme le 31TE, le 19 TSP ou le TWZ (des haut-parleurs mythiques qu’il a fait évoluer chez DAVIS) et de nombreuses enceintes de l’époque (GALAXIE, DELTA, FUGUE…).

La technique selon DAVIS :

Pas d’artifice, pas de révolution industrielle… la STELLAR a été conçue à partir de solutions techniques qui ont fait leur preuve : des matériaux nobles et idoines pour les membranes (fibre de carbone, de kevlar et d’aramide), pour les moteurs magnétiques (TiCoNAl ou ferrite), pour le câblage interne (Cuivre pur, entouré d’argent), ou encore pour la structure de l’enceinte (Médite renforcée).

En choisissant les matériaux de ses membranes, mais aussi la qualité et le dimensionnement des aimants utilisés ou encore le diamètre, la résistance, la hauteur de bobinage ou la qualité du support des bobines mobiles, DAVIS est une des rares fabricants à pouvoir décider de l’ensemble des solutions techniques pour la création d’une enceinte.

Concepteur de haut-parleurs, avant d’être concepteur d’enceintes acoustiques, DAVIS maitrise ainsi toutes les étapes dans la fabrication de la STELLAR.

3/3

3 voies pour 3 haut-parleurs !

Aussi, c’est tout naturellement que STELLAR n’utilise que 3 haut-parleurs pour retranscrire l’ensemble de la bande passante audible (et même plus!):

– un woofer à membrane en fibre de carbone,

– un haut-parleur medium à moteur TiCoNAl,

– un tweeter à cône.

En limitant le nombre de sources émissives à 3 transducteurs, on augmente la clarté du message.

Nouveau tweeter d’exception !

Le choix du tweeter s’est donc porté sur un tweeter à cône.

Dans les années 70, Michel VISAN (créateur de DAVIS Acoustics) alors directeur technique chez SIARE a conçu le TWZ, un tweeter qui utilisait, non pas un dôme “traditionnel”, mais un cône en pulpe de cellulose, puis en  fibre d’aramide.

Très vite, chez DAVIS, le TW26K fut créer. Il fut ensuite épauler par la version double ferrite (que l’on trouve dans les KRISTEL !), puis par le modèle en pulpe de cellulose TW26G. En 2009, avec le lancement de la KARLA, ce fut au tour du TW20K2FR de voir le jour. Un modèle avec une bobine de diamètre plus petit, capable de monter plus haut en fréquence.

Bref, le tout nouveau tweeter de la STELLAR est la énième version d’un transducteur bien connu des amateurs de la marque. Pour augmenter sa transparence, un travail important a été réalisé sur le collage membrane/bobine. Le résultat : une linéarité quasi parfaite entre 2500 et 25 000 Hz, une très belle transparence et surtout une énergie qu’un tweeter à dôme ne sait pas retranscrire.

D’autre part, la géométrie de ce tweeter ressemble donc à celle de notre haut-parleur medium, il facilite grandement la fusion des registres medium et aigues.

Enfin, la fibre d’aramide utilisée est également un matériau tissé, comme les membranes des autres haut-parleurs de l’enceinte. Cette continuité dans les matériaux de nos membranes assurent un prolongement naturel des timbres, tout au long de la bande passante.

Le TiCoNAl pour le medium

Les fréquences “medium” sont confiées une nouvelle fois à un haut-parleur à cône “Kevlar™”. Ce transducteur de 17 cm de diamètre (6.5″), avec son châssis en aluminium décompressé, est lui aussi une version améliorée de notre 16 GKLV6M. Il possède cette fois un aimant TiCoNAl surpuissant, qui génère une accélération ultra rapide de la membrane, permettant ainsi un son transparent et donc très réaliste. Le bobine mobile est montée sur un support kapton.*

Difficile de faire mieux pour la reproduction des voix!

* Le Kapton est un film de polyimide (polymère à base d’imide) développé à la fin des années 1960 par DuPont qui peut rester stable dans une plage étendue de température, de −269 à 400 °C – source wikipedia

Rapidité et fermeté pour les basses fréquences

Pour le registre grave, nous avons souhaité nous rapprocher le plus possible d’un grave ferme et rapide.  Le 25 cm est un haut-parleur idéal pour ce type de grave. Sa membrane est suffisamment grande pour déplacer beaucoup d’air, elle reste toutefois assez légère pour recevoir de fortes accélérations. Le matériau de la membrane choisi : le carbone s’impose chez DAVIS.

Une fois encore, c’est Michel VISAN qui a, pour la première fois, travaillé ce matériau pour en faire un cône hyper rigide. Les premiers essais avaient été réalisés à partir de feuilles de carbone plate, qui étaient découpées en plusieurs morceau, à l’image des premiers phonographes.  Plus tard, il utilisa des feuilles de fibre de carbone thermoformées… et l’on connait la suite ( 38 RCA 15, 31 TCA 12…).

Pour ce modèle sur mesure, nous faisons faire des plaques de champ de 10 mm d’épaisseur, usinées au centième de mm. Le bobinage est long, il assure ainsi un contrôle parfait du déplacement de la partie mobile, même lors de longues excursions. Les éléments de centrage et de rappel (suspensions petits plis et spider) connaissent des constantes de raideur idéales pour descendre bas en fréquence, mais également pour contenir ses déplacements.

Un travail titanesque sur le filtrage…

C’est la première fois qu’une de nos réalisations a mis autant de temps à se matérialiser.

Plusieurs dizaines de filtres ont été fabriquées, à partir de composants parmi les plus transparents du marché. De nombreuses séances d’écoutes approfondies se sont suivies et ont abouti à un filtre qui rend un bel hommage à notre transducteur “medium”.

Celui-ci travaille en effet sur une grande plage de fréquences (150 à 2800 Hz).

Chacun des haut-parleurs est ainsi utilisé dans sa plage de fréquences propre. Il n’intervient pas ou très peu sur les autres transducteurs, car DAVIS a utilisé des filtres à pentes raides pouvant atteindre jusqu’à 24 dB/octave. Cela permet d’obtenir des zones de recoupement réduites entre chaque haut-parleur. L’écoute est chirurgicale de précision. Elle reste néanmoins très musicale pour éviter toute fatigue auditive. Les niveaux sont étudiés pour obtenir une courbe linéaire de réponse en fréquence.

En plus de cela, la courbe d’impédance est particulièrement linéaire, sans accidents. Elle facilite l’association avec de nombreux amplificateurs.

Sur le design…

STELLAR est un monolithe, légèrement penché vers l’arrière, et fièrement posé sur son socle en fonte, qui épouse parfaitement le galbe de ses flancs. Pourvu de pointes de découplage réglables en hauteur et  usinées au 1/100ième de mm, il pèse une vingtaine de kilos pour assurer une stabilité ultime.

Derrière cette forme simple, renferme aussi l’intérêt d’aligner les bobines des haut-parleurs sur un axe vertical, pour assurer une mise en phase idéale des 3 transducteurs.

Le placement de telles enceintes dans un salon…

En raison de leur taille et de leurs caractéristiques, les STELLAR doivent être soigneusement placés dans une pièce d’au moins 40 m2. Idéalement, nous recommandons une distance minimale de 70 cm des murs (arrière et latéral), afin de réduire l’influence de la pièce sur le son final. Ils sont livrés avec des pointes de découplage qui doivent être vissées sous la base.

Une enceinte à votre image !

Le produit est disponible dans une finition noire (face avant mate et cotés laqués) intemporelle et discrète, qui pourra convenir à tous les styles d’intérieurs (classique ou moderne). Cependant, STELLAR est également proposée dans la finition de votre choix : Revêtement métallique, dégradé de couleurs, effet marbré… laissez-vous guider par votre imagination pour décider de la teinte unique de vos enceintes.

UNIQUE ! Parce que vous l’êtes aussi .

Notre modèle STELLAR est disponible dans une finition noire (face avant mate et cotés laqués) intemporelle et discrète, qui pourra convenir à tous les styles d’intérieurs (classique ou moderne).

Proposition de la finition POP ART.

Proposition de la finition MÉTALLIQUE.